Publié le : 07 novembre 202316 mins de lecture

Vos meubles extérieurs, votre véranda ou votre bardage en bois demandent un entretien particulier ? Et vous souhaitez conserver pour longtemps son état tout en lui offrant un éclat ravissant tout au long de l’année ? La meilleure solution pour pallier ce problème est la mise en peinture. À présent, il existe plusieurs types de peintures pour bois extérieur. Pour éviter les mauvaises surprises, le choix doit être fait minutieusement. À vos pinceaux !

Quelle peinture privilégier pour son bois extérieur ?

La peinture de vos volets, fenêtres, panneaux de jardin, mobiliers de jardin, bardages ainsi qu’abris de jardin craquèle ? En effet, il est tout à fait possible que la couleur soit passée étant donné que ces supports en bois font face aux agressions climatiques. Bien évidemment, le bois a tendance à se griser avec le temps. Pour lui redonner un éclat tout en lui offrant une seconde jeunesse, la meilleure solution reste sans aucun doute de leur appliquer une peinture spéciale pour les bois extérieurs.

À titre informatif, ces peintures particulières permettent de renforcer et protéger le bois extérieur contre les insectes ainsi que l’humidité. En plus d’offrir une solidité accrue au bois, cette peinture apporte une protection optimale contre les rayons UV et surtout les intempéries. Grâce à celle-ci, il vous est possible d’apporter une touche déco neuve à votre ancien meuble. D’une part, les peintures pour bois se démarquent indéniablement par sa caractéristique microporeuse, qui permet de laisser respirer le bois tout en évitant les infiltrations d’eau, et ce, sans ternir la peinture.

Vu que le bois fait partie des matériaux vivants, il a tendance à se gonfler et se rétracter en fonction des conditions météorologiques. De ce fait, les fabricants ont conçu spécialement une consistance en mesure de suivre le mouvement du bois pour la peinture. Grâce à une consistance élastique, la peinture ne s’écaille pas et n’est pas sujette aux diverses agressions. Suivez ce lien pour de plus amples informations : www.exterieurdesign.fr.

À lire en complément : Peinture : les atouts rigolos de la peinture magnétique

Les critères de choix d’une peinture pour bois extérieur

Avant de vous précipiter dans le choix de la peinture bois extérieur, on vous recommande fortement de prendre en compte de certains critères à savoir le type de support. Réaliser un diagnostic de support permet d’analyser le type de surface ainsi que de choisir le produit le plus convenable à celui-ci. Également, en analysant votre support en bois, vous pouvez découvrir les préparations nécessaires à faire. De prime abord, vous devez connaître l’aspect du support. Est-il neuf ou bien ancien ? Peint ou lasuré ? En effet, si votre bois est parfaitement neuf, il s’avère crucial de prévoir une sous-couche pour une meilleure adhérence de la peinture. Tandis que si le bois est peint, un ponçage suffira amplement. Par contre, si la surface est lasurée, vous devez dans ce cas réaliser un ponçage de la surface ou encore choisir une nouvelle peinture de dernière génération avant d’appliquer la finition.

Dans le cas où l’ancienne peinture est abîmée ou encore encrassée, l’idéal serait de traiter et de nettoyer les endroits nécessitant l’entretien.  S’il existe des trous, tâchez de les reboucher.  Vous pouvez utiliser ainsi des enduits spécifiques pour lisser le support.  À noter que la peinture que vous choisissez dépend en grande partie du type de bois. À titre d’exemple, si votre véranda est conçue spécialement en teck ou encore en bois acide, vous devez opter ainsi pour une sous-couche spécifique.

À consulter aussi : Quelle couleur de volets choisir pour une maison beige ?

La préparation des supports en bois

Bien préparer le bois avant de le peindre est crucial pour assurer une adhérence optimale de la peinture et garantir un fini lisse et uniforme. Voici quelques conseils techniques et astuces pour poncer efficacement le bois avant de le peindre :

Préparation du support

Avant de commencer à poncer, assurez-vous que le support en bois est complètement propre et sec. Enlevez toute la saleté, la poussière et les taches en utilisant un aspirateur, une brosse à épousseter, un détergent doux et une éponge ou un chiffon. Veillez à ce que la surface soit exempte de tout résidu qui pourrait interférer avec le processus de ponçage et l’adhérence ultérieure de la peinture.

Choix des outils et des abrasifs

Selon la taille du support et le type de bois, choisissez le bon type d’abrasif. Optez pour du papier de verre, de la laine d’acier ou une ponceuse électrique, en fonction de l’état de la surface à poncer. Utilisez un grain plus grossier pour enlever les imperfections majeures, puis passez à un grain plus fin pour obtenir une surface lisse et uniforme.

Ponçage dans le sens des fibres

Pour éviter d’endommager les fibres du bois, assurez-vous de toujours poncer dans le sens des fibres. Appliquez une pression constante et uniforme sur toute la surface du support pour éviter les marques de ponçage inégales et assurer un résultat lisse et uniforme.

Ponçage des parties réparées

Si le bois présente des trous, des fissures ou d’autres imperfections, utilisez une pâte à bois ou un enduit de réparation spécial pour les reboucher avant de commencer à poncer. Assurez-vous que le matériau de remplissage est complètement sec avant de le poncer pour obtenir une surface uniforme et prête à peindre.

Ponçage en plusieurs étapes

Il est souvent nécessaire de procéder par étapes en utilisant d’abord un abrasif plus grossier pour éliminer les imperfections majeures, puis en passant à un abrasif plus fin pour obtenir une finition lisse. Utilisez une cale de ponçage ou enveloppez le papier de verre autour d’un bloc pour un contrôle plus précis et pour éviter les irrégularités.

Nettoyage après le ponçage

Après avoir terminé le ponçage, éliminez soigneusement toutes les poussières de ponçage à l’aide d’un aspirateur ou d’un chiffon propre et sec. Assurez-vous que la surface est complètement propre avant d’appliquer la peinture pour éviter les imperfections et assurer une bonne adhérence de la peinture.

En suivant ces étapes avec attention et en utilisant les bons outils et techniques, vous pouvez garantir une préparation adéquate du bois avant de le peindre, ce qui se traduira par un fini de qualité supérieure et une durabilité accrue de vos boiseries extérieures.

Les différents types de peinture pour bois extérieur

Selon vos besoins, plusieurs choix s’offrent à vous. Il existe désormais des peintures à l’eau et des peintures à base d’huile. On distingue ainsi la peinture acrylique, constituée d’eau, parfaite pour faciliter la respiration du bois notamment par sa qualité microporeuse. Qui plus est, ce type de peinture a tendance à se sécher rapidement tout en respectant l’environnement étant donné qu’il ne se compose que peu de composés organiques volatils. Ensuite, on trouve également la peinture alkyde. Celle-ci par contre offre une résistance sans faille ainsi qu’un excellent rendu par rapport à la peinture acrylique. Vous pouvez nettoyer tous les éléments de peinture avec de l’eau bien évidemment. Pour la peinture glycérophtalique, ce type à base d’huile se démarque particulièrement par sa grande résistance face aux rayons UV, aux chocs et surtout aux moisissures et à l’humidité. En revanche, il nécessite un temps de séchage important et émet une odeur désagréable. Qui plus est, pour le faire diluer, vous aurez besoin d’un White Spirit.

Quels produits prévoir pour protéger et entretenir le bois extérieur ?

Étant donné que le bois est un matériau vivant, il est bien évidemment sujet aux intempéries comme le vent, le soleil, la pluie et la neige. Également, les champignons et les insectes ternissent une installation en bois. Bien que le bois ait une grande résistance et solidité, il se détériore avec le temps. Afin de conserver son état comme avant, il est impératif de prévoir un entretien régulier en adoptant des produits spécifiques.

A quel rythme faut-il protéger, traiter ou repeindre les supports extérieurs en bois ?

Certaines des recommandations générales pour protéger, traiter ou repeindre les supports extérieurs en bois sont spécifiques au type de bois, à l’exposition aux intempéries et au type de produit utilisé. Voici quelques conseils pratiques pour chaque étape du processus :

Décapage et traitement

Avant d’appliquer une protection, le décapage et le traitement appropriés sont essentiels pour assurer une adhérence adéquate et une protection maximale. Par exemple, pour les bois exotiques, il est recommandé de dégraisser le bois avec un solvant spécifique avant d’appliquer tout traitement. L’utilisation d’un traitement adapté contre les insectes et les champignons est également essentielle pour garantir la durabilité du bois. Par exemple, des produits comme les fongicides ou les insecticides peuvent être appliqués pour protéger le bois contre les attaques biologiques.

Lasure 

Les lasures offrent une bonne protection tout en mettant en valeur le grain naturel du bois. Elles sont recommandées pour les bois européens ou exotiques et permettent de préserver l’aspect naturel du matériau. Par exemple, les lasures haute protection synthétiques ou à l’eau peuvent être utilisées pour des applications telles que les clôtures, les portes, ou les fenêtres en bois. Il est important de suivre les recommandations du fabricant concernant le nombre de couches à appliquer et l’intervalle d’entretien pour assurer une protection durable.

Saturateur

Les saturateurs sont idéaux pour préserver l’aspect naturel du bois tout en le protégeant des intempéries. Ils pénètrent en profondeur dans le bois, ce qui permet de conserver son aspect d’origine. Par exemple, les saturateurs peuvent être utilisés sur des terrasses, des bardages, ou des meubles de jardin pour prévenir le grisaillement et la dégradation due aux UV. Il est crucial de choisir un saturateur de qualité adapté à l’exposition spécifique du bois.

Vernis

Le vernis est idéal pour les bois dits « nobles » car il met en valeur leur grain et leur texture. Cependant, il forme un film qui peut s’écailler avec le temps, nécessitant ainsi un ponçage complet avant de repeindre. Il est recommandé de choisir un vernis de qualité supérieure, spécialement conçu pour les applications extérieures, afin d’assurer une protection durable contre les intempéries et les UV.

Peinture

Les peintures couvrantes pour boiseries offrent une protection robuste et peuvent être utilisées pour créer des finitions colorées et durables. Il est essentiel de choisir une peinture de haute qualité spécialement formulée pour les applications extérieures, pour assurer une adhérence et une durabilité maximales face aux conditions météorologiques extrêmes. Un bon apprêt et un entretien régulier sont essentiels pour maintenir l’intégrité de la peinture au fil du temps.

Pour chaque méthode de protection, il est important de prendre en considération l’exposition spécifique du bois aux intempéries, au soleil et à l’humidité. En suivant ces recommandations générales, vous pourrez maintenir la durabilité et la beauté de vos supports extérieurs en bois sur le long terme. En outre, il est conseillé de suivre attentivement les instructions du fabricant pour assurer une application adéquate et une protection maximale.

FAQ – Peinture et entretien du bois extérieur

Quelle peinture est recommandée pour les meubles, vérandas ou bardages en bois extérieurs ?

Pour conserver l’éclat et l’état de vos meubles et surfaces extérieurs en bois, il est recommandé d’opter pour une peinture spéciale pour bois extérieur. Il existe plusieurs types de peintures adaptées à ces besoins spécifiques. Il est important de choisir minutieusement en fonction des caractéristiques du bois et des conditions climatiques.

Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir la bonne peinture pour le bois extérieur ?

Avant de choisir la peinture pour bois extérieur, il est crucial de considérer le type de support en bois, son état (neuf ou ancien, peint ou lasuré), et de réaliser une préparation adéquate en fonction de ces caractéristiques. Un diagnostic précis du support en bois est nécessaire pour déterminer les préparations requises avant l’application de la peinture.

Quelles sont les étapes à suivre pour préparer le bois avant de le peindre ?

La préparation du bois avant la peinture est essentielle pour assurer une adhérence optimale et un fini lisse. Il est important de nettoyer soigneusement le bois, de choisir les bons outils et abrasifs, de poncer dans le sens des fibres, de réparer les imperfections et de nettoyer soigneusement après le ponçage pour éliminer les poussières.

Quels sont les différents types de peinture adaptés au bois extérieur ?

Il existe différents types de peinture adaptés au bois extérieur, tels que la peinture acrylique, la peinture alkyde, et la peinture glycérophtalique. Chaque type de peinture présente des avantages spécifiques en termes de résistance, de durabilité et de facilité d’application. Le choix dépend des besoins spécifiques du bois et de l’environnement extérieur.

Quels produits sont recommandés pour protéger et entretenir le bois extérieur ?

Pour protéger et entretenir le bois extérieur, il est recommandé d’utiliser des produits adaptés tels que des lasures, des saturateurs, des vernis ou des peintures spécialement conçus pour les conditions extérieures. Il est crucial de prendre en compte l’exposition spécifique du bois aux intempéries, au soleil et à l’humidité lors du choix des produits de protection et d’entretien.

À quelle fréquence faut-il protéger, traiter ou repeindre les supports en bois extérieur ?

La fréquence de protection, de traitement ou de repeinte des supports en bois extérieur dépend du type de bois, de l’exposition aux intempéries, et du type de produit utilisé. Il est recommandé de suivre les recommandations du fabricant et de prendre en compte les spécificités du bois pour assurer une protection durable et une belle apparence sur le long terme.