Comment bien choisir son matelas ?

Face à tous les matelas soigneusement rangés sur l’étagère, vous vous sentirez vite un peu perdu. Ressort, mousse, latex, mousse à mémoire de forme. Les choix, les technologies et les prix utilisés sont si variés qu’il n’est pas facile de naviguer en magasin ou sur Internet. En particulier, la qualité du matelas est étroitement liée à la qualité du sommeil. Plutôt que de se fier aux arguments du vendeur ou à un nom technique retentissant, mieux vaut se poser les bonnes questions avant d’en acheter.

Le maintien et la fermeté du matelas

Le maintien du sommier et matelas ne doit pas être confondu avec sa solidité. Celui-ci correspond à l’affaissement du matelas, sa résistance à l’enfoncement, mais aussi sa stabilité et son amortissement. Un bon soutien de la colonne vertébrale prévient notamment les maux de dos. La force est avant tout une sensation de confort lorsque l’on s’allonge sur un matelas. C’est aussi ce qu’on appelle la réception. Cela dépend de nombreux facteurs, tels que le tissu ou l’épaisseur de la surface du rembourrage. Il existe différents niveaux de force. Quelle que soit la force que vous voulez, ne faites pas confiance au libellé sur l’étiquette. Parce qu’il n’existe pas d’échelle de résistance normalisée, chaque fabricant la définit à sa manière. La seule bonne façon de juger de la fermeté d’un matelas est de l’essayer. À noter que de nombreux fabricants fournissent des tableaux concernant la morphologie et la résistance du matelas.. Le site literiemaison.info propose divers conseil pour choisir son matelas, alors n’hésitez pas ale visiter.

Un matelas épais est-il plus confortable ?

Pour bien choisir son matelas, divers critères s’imposent. L’épaisseur et la densité du matelas dépendent tout d’abord du type de sommier et matelas. Habituellement, les matelas en mousse, les matelas en latex sont plus minces que les matelas à ressorts. Ainsi, le matelas en mousse a une épaisseur moyenne de 18 cm. Cela peut varier en fonction du grade. Épaisseur du matelas à ressorts à partir de 25 cm ou plus. Mais si l’épaisseur et la densité peuvent modifier la réception, ce n’est pas une garantie de bonne qualité et de support. C’est pourquoi lors du test d’un matelas, on calcule la résistance au tassement en appliquant une force au centre du matelas, il doit résister sans être fortement comprimé. Ce test renseigne sur la capacité du coussin à amortir les mouvements sans les gêner.

 La technologie du matelas

Pour choisir un matelas, il faut se renseigner sur la technologie ou la suspension du matelas, en effet, il en existe plusieurs, c’est pourquoi il faut savoir faire la différence. On peut trouver le matelas à ressorts métalliques, contrairement aux sommiers et matelas à ressorts ensachés, la pression exercée sur ce genre de matelas est ressentie sur toute la surface. Les ressorts peuvent également faire du bruit. Ce type de matelas est donc déconseillé aux personnes qui ont tendance à beaucoup bouger la nuit. Les matelas en mousse sont les plus courants sur le marché. Avec une source attractive de matières premières, le rapport coût et qualité du matelas mousse est idéal. Il existe aussi les matelas en latex, ils ont une bonne ventilation grâce aux alvéoles, ce qui améliore l’hygiène. Ce sont également des matelas idéaux pour les personnes allergiques, d’ailleurs, ils ont souvent une durée de vie plus longue en raison de leur résistance. La meilleure caractéristique des ressorts ensachés est l’indépendance de sommeil qu’ils confèrent au matelas. Avec ces ressorts, vous ne sentirez pas le mouvement de votre partenaire bouger à côté de vous. Les ressorts permettent également une excellente ventilation. Le coussin en mousse à mémoire de forme s’adapte à votre corps et aux différentes positions que vous prenez pendant la nuit.

Comment avoir un bel intérieur ?
Comment faire une bonne décoration ?